Accueil


Exemples d'installations

Les chaufferies collectives dédiées

Les chaufferies dédiées peuvent être de maîtrise d'ouvrage publique ou privée et alimenter un bâtiment ou un groupe de bâtiments appartenant à un même maître d'ouvrage (à la différence des réseaux de chaleur qui alimentent plusieurs bâtiments ou équipements appartenant à différents abonnés).

Les chaufferies collectives sur réseau de chaleur

En Île-de-France, plusieurs réseaux de chaleur sont actuellement alimentés par des chaufferies automatiques au bois :

Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise (25 MW), Fontenay-sous-bois (17,5 MW), Anthony-Massy en co-combustion bois (5 MW), Stains  (16 MW), Saint-Denis (25MW), Saint-Germain-en-Laye (6 MW), Clichy (5 MW), Ermont-Franconville-Sannois (10 MW), Sevran (7,5 MW), Genevilliers (17 MW), Mantes-la-Jolie (16 MW), Bagnolet (20 MW), Les Ulis (10 MW), Montereau-Fault-Yonne (6 MW), Les Mureaux (6 MW), Bretigny-sur-Orge (5 MW), Bondy (5 MW), Nemours (3,3 MW), Bobigny (3,2 MW), Nanterre (1,6 MW).

Les chaufferies industrielles

  • chaufferie biomasse d'Airbus Group aux Mureaux (2013)

> Accéder au portail des bonnes pratiques accompagnées par l'Ademe en Ile-de-France